Evan MacInnis
Derrière le podium avec Evan MacInnis
9 janvier, 2024

En se concentrant sur la prochaine étape, le CSI Atlantic Directeur des parcours de performance Evan MacInnis crée le changement en faisant preuve de passion et de logique pour aider les entraîneurs et les athlètes du Canada atlantique à réussir sur la scène nationale et internationale. 

Qu'il s'agisse de son éducation, de sa carrière ou de ses intérêts personnels, Macinnis ne s'est jamais éloigné du sport. Ayant grandi à Glace Bay, en Nouvelle-Écosse. sur l'île du Cap-Breton, sa famille était très impliquée dans la communauté sportive, MacInnis s'est immédiatement intéressé au sport. Qu'il s'agisse de regarder des sports à la télévision, d'être inspiré par son grand-père, membre du Temple de la renommée des sports du Cap-Breton, et de voir où le sport l'a mené, MacInnis était prêt à voir où le sport pourrait le mener également. 

Au moment où il atteint l'école secondaire, MacInnis envisageait déjà, comme d'habitude, sa prochaine étape, ses études postsecondaires. Il avait à cœur de poursuivre un baccalauréat ès sciences en sciences de l'activité physique humaine à l'Université Saint Francis Xavier (StFX), ayant toujours voulu y aller. C'est après son acceptation à StFX en 2001 que MacInnis a découvert une autre facette du sport et s'est découvert une nouvelle passion.

En tant qu'étudiant à StFX, MacInnis a obtenu un emploi sur le campus en tant que directeur intra-muros, coordonnant différentes activités récréatives. À ce poste, MacInnis a trouvé du plaisir dans l'administration du sport et pourrait se voir faire quelque chose de similaire dans sa carrière. Alors que son séjour à StFX tirait à sa fin, MacInnis a été accepté à l’Université du Nouveau-Brunswick en 2005 pour entamer sa maîtrise en administration du sport. 

MacInnis a travaillé pour terminer sa maîtrise lors de son stage à Sport Nouveau-Brunswick. Il a fait fréquemment du bénévolat, acquérant de l'expérience et des liens au sein de la communauté sportive du Nouveau-Brunswick. À la suite de son stage, MacInnis a postulé pour un poste intrigant offert par CSI Atlantic qui, à l'époque, partageait un bureau avec Sport Nouveau-Brunswick.

En assumant son nouveau poste, MacInnis a commencé son parcours chez CSI Atlantic en 2007 en tant que l'un des cinq membres du personnel et est devenu le seul membre du personnel à Fredericton, au Nouveau-Brunswick. à ce moment-là. Après avoir occupé ce poste il y a maintenant 16 ans, MacInnis a depuis rejoint le bureau de CSI Atlantic à Halifax, en Nouvelle-Écosse. où il a joué un rôle essentiel dans leur succès. 

MacInnis est un catalyseur de l'Initiative Performance Pathways depuis sa création en 2015. L'initiative a été créée en partenariat avec des organisations sportives pour identifier les besoins et les lacunes rencontrés par les athlètes et les entraîneurs tout au long de leur parcours sportif et pour les aider à surmonter ces défis. 

Le directeur du développement de Volleyball Nova Scotia, Jon Elliott, a fait l'expérience directe des avantages et du soutien apportés par l'initiative Performance Pathways alors qu'il travaillait avec MacInnis au cours des quatre dernières années. Qu'il s'agisse de rencontrer des entraîneurs lors d'un petit-déjeuner ou de concocter un plateau de charcuterie inspiré de Dollarama, MacInnis se consacre à établir des liens avec les entraîneurs et à renforcer ces relations. « Evan prend vraiment le temps d'écouter et de poser des questions qui nous aident à trouver une voie à suivre », explique Elliott. « Il a une passion pour soutenir les athlètes et les entraîneurs, pour les aider à atteindre leurs objectifs. » 

MacInnis trouve un équilibre difficile entre la recherche de la grandeur et la compréhension que les défis auxquels les entraîneurs et les athlètes sont confrontés ne sont pas faciles, tout en restant au top de l'ensemble de l'écosystème. « J'admire le grand nombre de ballons qu'Evan semble être capable de garder en l'air », déclare Elliot. « Evan sait ce qui se passe dans les organisations sportives provinciales, qui performe à un moment donné et qui sera le prochain, quelles sont les tendances actuelles à l'échelle nationale. et à l'échelle internationale et comment ils affecteront le Canada atlantique. Evan se concentre sur ce qui lui semble important, il sait ce qu'il recherche et s'assure que vous savez également ce que c'est.

Aujourd'hui, sept ans après le lancement de l'Initiative Parcours de performance, le Nouveau-Brunswick se classe au niveau élite et la Nouvelle-Écosse remporte régulièrement des médailles parmi les cinq meilleures provinces aux Jeux d'été et d'hiver du Canada. Alors que la Nouvelle-Écosse a égalé son plus grand nombre de médailles aux Jeux du Canada avec 56 en 2022 aux Jeux de Niagara et a enregistré sa meilleure performance aux Jeux d'hiver avec 24 médailles aux Jeux de 2023 à l'Île-du-Prince-Édouard, l'impact de MacInnis sur l'initiative Performance Pathways C'est evident. « Je suis motivé pour aider ces équipes à réussir », déclare MacInnis. « J'ai eu la capacité d'apporter de bons changements avec logique et émotion. » 

MacInnis croit que même s'il y a toujours plus de travail à faire, il est fier de choquer les gens avec le succès qui se prépare dans les sports du Canada atlantique. "J'aime le défi, j'ai toujours aimé aider les outsiders et je sais que nous pouvons être parmi les meilleurs au monde." Tout en se concentrant sur le chemin à parcourir, la curiosité et le dévouement de MacInnis envers le processus au CSI Atlantique ouvrent la voie aux athlètes et aux entraîneurs du Canada atlantique pour continuer à réussir sur la scène nationale et internationale, étape par étape.